De violents affrontements ont opposé l'armée soudanaise à d'anciens rebelles sudistes dans une localité du Kordofan-Sud, faisant au moins 19 morts, a annoncé lundi un responsable rebelle.


 

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de l'armée soudanaise.

 

Selon le porte-parole rebelle, les affrontements ont suivi trois jours de combats dans le nord de la localité de Rachad, où les rebelles ont réussi à repousser l'armée soudanaise du secteur d'Abou al Hassan.

 

Les combats entre les forces gouvernementales et les rebelles du SPLM-Nord, branche au Soudan de l'ex-rébellion sudiste, ont éclaté début juin au Kordofan-Sud, une région frontalière du Soudan du Sud où le pouvoir de Khartoum cherche à asseoir son autorité alors qu'une partie de la population a combattu au côté des Sudistes pendant la guerre civile entre le Nord et le Sud indépendant depuis juillet.

Des affrontements similaires ont commencé en septembre au Nil Bleu, dans le sud-est du Soudan, un autre Etat dans la même situation.

 

Juba et Khartoum s'accusent mutuellement de soutenir des milices rebelles à l'intérieur du territoire adverse.

 

Selon le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés, environ 80.000 personnes ont fui les combats au Kordofan-Sud et au Nil Bleu, et ce nombre pourrait atteindre 100.000 dans les prochaines semaines.

 

Le Soudan a récemment accusé le Soudan du Sud de mener des attaques répétées dans des zones contestées à leur frontière. - ANP/AFP

Retour à l'accueil