Ai-Congo — Un accord portant participation dans l'exploitation du champ pétrolier « Linzi », avec des réserves prouvées de 63 millions de barils, situé de part et d'autre de la frontière maritime de la République du Congo et de l'Angola, en vue d'un partage équitable des revenus, a été signé récemment à Dolisie, troisième ville du Congo, entre les ministres en charge des hydrocarbures des deux pays. (Article d'Eugene Gamapaka - Africa Info)

 

Au mieux des intérêts des deux Etats et associations, le Congo et l'Angola, ainsi que les différents groupes contractants avaient signé en 2011 pour l'exploitation de cette structure géologique, un protocole d'accord pour la mise en place de cet organe interétatique de gestion de l'Unification, contribuant au renforcement des liens d'amitié et de coopération économique entre les deux peuples.

Retour à l'accueil