Un nouvel ouvrage vient de paraître aux Editions Hemar. Il s'agit de «Mes vérités sur l'environnement socioéconomique du Congo-Brazzaville» du colonel Fulbert Ibara. Ce livre développe une série de réflexions sur des thèmes variés, dont l'armée et la santé. Sa présentation officielle a eu lieu, le jeudi 15 février, à l'hôtel Olympic Palace de Brazzaville.

 

http://media.paperblog.fr/i/329/3297328/5-juin-2010-journee-mondiale-lenvironnement-L-1.jpeg«Mes vérités sur l'environnement socioéconomique du Congo-Brazzaville», tel est le titre d'un nouvel ouvrage qui vient de paraître aux Editions Hemar.

De la plume du colonel Fulbert Ibara, cette production scientifique a été portée sur les fonts baptismaux, le jeudi 15 février 2012. Cadre choisi : l'hôtel Olympic Palace de Brazzaville.

Témoin de l'événement, le ministre de la Défense nationale, Charles-Zacharie Bowoa qui, dans son adresse, a émis le voeu de voir l'auteur devenir «un économiste éthique».

Plusieurs autres personnalités de la capitale congolaise ont participé à la dédicace de cet ouvrage.

Le présentateur du livre, Bienvenu Boudimbou, conseiller aux Editions Hemar, a indiqué que l'essai du professeur Fulbert Ibara aborde des thèmes variés touchant le vécu quotidien des Congolais. Illustration : l'armée, la santé publique

Pour le conseiller aux Editions Hemar, la rédaction de cet ouvrage a été suscitée par «le constat qui laisse apparaître une démission, sinon un désintérêt des intellectuels congolais pour des questions sociétales, touchant au quotidien des populations».

De quoi est-il question dans cette réflexion de 118 pages ? Dans une approche pédagogique, le professeur Fulbert Ibara développe une série de réflexions sur des thèmes variés.

Il est parti d'un certain nombre d'interrogations : comment financer la santé au Congo ? Quel financement pour les retraites ? Que faire pour que le Congo se modernise, s'industrialise et accède au rang de pays émergent ?

Doit-on continuer de suivre aveuglement les prescriptions libérales des institutions de Bretton Woods, alors que les différentes crises financières qui secouent le monde occidental, consacrent le retour de l'Etat dans la sphère économique ?

 


DES THEMES ABORDES

Ces questions et tant d'autres sont abordées sans faux-fuyant et avec lucidité, dans un langage à la fois mesuré et incisif, et pour lesquelles, l'auteur s'efforce de proposer des pistes de solutions.

Rassemblant en partie certains articles publiés dans divers journaux, revues et sites web, cet ouvrage indique en passant que le terme intellectuel doit être entendu dans le sens communément admis de «personne dont l'activité repose sur l'exercice de l'intelligence, qui s'engage dans la sphère publique pour faire part de ses analyses, de ses points de vue sur les sujets les plus variés ou pour défendre des valeurs, qui n'assume généralement pas de responsabilité directe dans les affaires pratiques, et qui dispose d'une forme d'autorité».

Parlant de l'armée, l'auteur écrit : «Les Forces armées congolaises ont joué un rôle primordial dans le rétablissement de la paix dans notre pays. Elles ont payé un lourd tribut pour cela. Mais la paix revenue, elles sont maintenant taxées de budgétivores, de parasites».

Avant de faire remarquer que l'armée est productive au sens où elle fournit un bien particulier utile à toute la collectivité. Le fait que celui-ci soit non marchand et financé indirectement par l'impôt n'enlève rien au caractère productif de l'activité. Il n'en reste pas moins que cette activité coûte cher.

Pour ce qui est du financement de la santé publique en République du Congo, le professeur Fulbert Ibara dit qu'il faut favoriser «la création des mutuelles et de les légaliser afin de solvabiliser la demande de santé, tout en garantissant l'égalité dans l'accès aux soins par la socialisation des dépenses que la mutuelle instaure.

A la page 9 de son ouvrage, il note avec modestie : «Ma vérité n'est pas la Vérité avec V majuscule, mais je la livre quand même pour que chacun se fasse la sienne».

 


QUI EST FULBERT IBARA ?

Né le 12 janvier 1957 à Brazzaville, en République du Congo, Fulbert Ibara est docteur en Sciences économiques de l'Université de Bourgogne (Dijon). Spécialiste de l'économie de la protection sociale, il enseigne à la Faculté des Sciences économiques de l'Université Marien Ngouabi de Brazzaville. Outre cet ouvrage, il a rédigé plusieurs articles traitant des questions de politiques sociales.

Pour rappel, les Editions Hemar sont réputées dans la production des oeuvres de l'esprit. Actuellement, elles sont dirigées par le professeur Mukala Kadima-Nzuji.

Retour à l'accueil