Ai-Congo — Quatre artistes congolais sont sélectionnés pour la phase finale de la Neuvième rencontre chorégraphique de l'Afrique et de l'océan Indien, dénommée biennale « Danse de l'Afrique danse " qu'abritera Johannesburg, la capitale sud-africaine, du 28 septembre au 7 octobre prochain. Parmi ces artistes congolais attendus à l'événement figure la chorégraphe et danseuse Fanny Mabondzo de la compagnie Mabtogo.


http://www.sudplanete.net/_uploads/images/murmures/danse-afrique-danse.jpg

 

La jeune artiste est parmi les rares femmes congolaises qui avouent son affection pour la danse. Elle pense que rien ne pourra plus jamais la détourner de l'expression chorégraphique qui l'habite.


« D'hier à aujourd'hui », telle est la thématique de la pièce sélectionnée de Fanny Mabondzo par le jury de ces rencontres chorégraphiques édition 2012.


Cette chorégraphie relate les réalités environnementales au Congo, lesquelles sont les mêmes un peu partout en Afrique, pour ne parler que de la pollution. Selon elle, il ya de la saleté un peu partout, mais surtout dans les grandes villes congolaises. Ce qui provoque autant de maladies. « Hier l'environnement était mieux assaini qu'aujourd'hui », dit-elle.

Retour à l'accueil