Un premier contingent de 200 soldats djiboutiens est arrivé mardi à Mogadiscio pour renforcer la force de l'Union africaine (UA) en Somalie, l'Amisom, luttant contre les insurgés islamistes shebab, a-t-on appris auprès d'une source gouvernementale somalienne. (Source: Radio Netherlands Worldwide)

 

"Le premier contingent est composé de 200 hommes, et d'autres suivront dans les jours à venir," a-t-il ajouté.

Djibouti, qui s'est engagé à envoyer quelque 850 hommes en Somalie voisine, est le troisième pays à participer à l'Amisom. Ses troupes devraient être stationnées à Mogadiscio, comme les 9.700 soldats ougandais et burundais qui formaient jusqu'ici seuls la force de l'UA dans le pays.

 

L'Amisom, qui intervient en soutien du fragile gouvernement de transition (TFG) somalien, a grandement contribué à l'abandon en août, par les insurgés islamistes shebab, de leurs positions-clés dans la capitale somalienne.

 

Mais Mogadiscio reste la cible de régulières attaques à la grenade ou au véhicule piégé et les appels à un renforcement de l'Amisom se sont multipliés ces derniers mois. - ANP/AFP

Retour à l'accueil