L'avenir de l'humanité repose sur les valeurs de démocratie, de tolérance, de dialogue, de respect des droits humains, entre autres, ont rappelé, hier, à Doha, les participants au 4e Forum international de l'Alliance des civilisations des Nations-Unies. (Article: Omar Diouf)


La cérémonie s'est déroulée au Centre international de Doha, en présence de Cheikha Moza, épouse de l'Emir du Qatar, de Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l'Onu, du Vice-Premier ministre du Qatar, des Présidents de l'Allemagne et de l'Autriche, d'Irina Bokova, Directrice générale de l'Unesco, du Secrétaire général de l'Oci.Une belle occasion, selon Ban Ki-Moon, de parler des valeurs de paix, de tolérance, de dialogue entre les peuples prônées par l'Alliance des civilisations des Nations-Unies.

 

Ces valeurs, estime le Secrétaire général de l'Onu, sont mises à l'épreuve dans certaines régions du monde, comme en Afrique du nord, au Proche orient, en Europe du nord (Oslo). Les évènements, aussi difficiles soient-ils, ne devraient pas nous faire oublier nos valeurs communes, a plaidé Ban Ki-Moon.

Face au terrorisme, à la violence, on doit opposer le dialogue, la diversité, la tolérance, la promotion des droits de l'homme, etc. Cela, afin de garantir, souligne Ban Ki-Moon, une voie meilleure pour le développement durable et rendre le monde meilleur pour tous les peuples.

 

En souhaitant la bienvenue aux 2000 participants du Forum, le Vice-Premier ministre du Qatar, Ben Abdallah Ben Hamid, représentant de l'Emir, a rappelé les moments difficiles que traverse le monde actuellement.

Cause palestinienne

Un même discours tenu par le Président allemand, Christian Wulff, qui a souligné la liberté de croyance religieuse pour les minorités dans son pays. En Allemagne, dit le Président Wulff, le pays a laissé les minorités, comme les musulmans, vivre librement leur religion. Il en devrait être de même partout dans le monde, a plaidé le Chef de l'Etat allemand.

 

Dans un discours enregistré et transmis par écran géant à l'auditorium du Centre international de Qatar, le Premier ministre de Turquie, absent du Forum pour convalescence, a salué les efforts pour un avenir de paix entrepris depuis six ans par l'Alliance des civilisations de l'Onu.

« Durant ce 4e Forum, que résonne notre voix en Afrique, en Europe, au Moyen-orient... », a lancé Racep Tayip Erdogan dans son discours. Il dit être désolé par la décision des Etats-Unis de ne pas soutenir la demande d'adhésion de la Palestine comme Etat à l'Onu.

 

Un passage du discours du Premier ministre turc très applaudi dans l'auditorium du Centre international du Qatar. La délégation sénégalaise, représentant le Chef de l'Etat à ce Forum, est conduite par le Professeur Moustapha Sourang.

 

Le ministre d'Etat a confié qu'ils partageront au cours des panels, l'expérience sénégalaise en matière d'Education pour le développement durable, de promotion et du rôle des femmes dans le développement, de la pluralité des médias, du rôle pionnier du Sénégal dans le dialogue islamo-chrétien.

Retour à l'accueil