Des tirs nourris ont été entendus à l'intérieur du centre commercial Westgate de Nairobi ce dimanche 22 septembre. Les forces spéciales ont lancé une opération pour déloger les hommes armés qui y sont toujours retranchés avec leurs otages depuis hier. A la mi-journée, samedi, un groupe d'assaillants - des islamistes shebabs- ont pris d'assaut ce centre commercial, situé dans un quartier chic de Nairobi. Un dernier bilan fait état de 43 morts et de 200 blessés.

3-copie-2.jpg

Une cellule de crise a été mise en place à proximité du centre commercial raconte notre correspondante à Nairobi. On y voit des personnels de santé de la Croix rouge et de MSF, des véhicules de la Croix Rouge, et des militaires kenyans. Selon ses interlocuteurs (personnels de la Croix rouge, un groupe de policiers et un soldat qui revenait de l'intérieur du centre commercial) l'assaut se déroulerait entre le 2e et le 3è étage du centre commercial.

Une cellule d'aide psychologique se met aussi en place pour accueillir les éventuelles victimes. Le psychologue avec lequel RFI a pu s'entretenir se préparait à accueillir plus d'une centaine de personnes. Il pourrait donc y avoir encore une centaine d'otages à l'intérieur.

Les agents de Sécurex, la société de sécurité privée qui s'occupe du Mall ont reçu un peu plus tôt des instructions leur demandant d'être prêts à se déployer sur zone dès que l'action sera conclue, pour empêcher les pillages.

Un peu plus tôt, deux soldats kenyans ont été blessés et évacués par ambulance.

 

Source: RFI

 

Retour à l'accueil